Maillot Maxime

L’année dernière, j’avais flashé sur le maillot Maxime de France Duval Stalla. Mais pas assez rapide pour me procurer le kit, et le patron n’est pas vendu seul.

Cette année, dès que j’ai vu qu’il y avait à nouveau des kits, j’ai sauté dessus !

J’ai failli ne pas avoir le temps de le faire avant de partir en vacances, ça a été juste !

Je vais essayer de répondre aux questions posées sur Instagram dans ce post.

Voilà tout d’abord les photos que j’avais montré sur Instagram :


Le kit comprenait le tissu, le biais élastique pour les bretelles, le décolleté et les cuisses, ainsi que le fil. Le patron est envoyé par mail par France. Il manque simplement le morceau de coton pour le “fond de culotte”.

Il est certain que de la laminette aurait été mieux pour les élastiques. Avec le temps, le biais élastique ne tiendra pas. Il doit être possible d’en ajouter, au milieu de biais plié. Mais ça complexifie grandement le montage.

Quand au tissu, il est superbe : mat, complètement opaque (le maillot n’est pas doublé) et il sèche à une vitesse !

Côté matériel, pas besoin de surjeteuse. Une machine suffit. Je parle des points employés plus bas. Il faut aussi, évidement, une aiguille jersey (sinon, gare aux trous !)

Quelques petits points concernant la réalisation :

  • France conseille le point élastique (point éclair) ou le point zig-zag. Pour ma part, ma machine a refusé d’avancer avec le point élastique. Trop d’épaisseur avec le biais préplié élastique. J’ai finalement opté pour un point zig-zag en 3 points. Je sais par expérience que le point zig-zag simple n’aurait pas tenu et je me souviens d’un cours de lingerie avec Marie Poisson, dans lequel elle préconisait le zig-zag en 3 points. Après deux baignades, je peux dire que ça tient !
  • France préconise également de bâtir avec le même point. Personnellement, j’ai bâti au point droit.  Ca fait moins de points sur l’envers.
  • Pour le fond de culotte, j’ai plutôt utilisé de la doublure maillot de bain à la place d’un morceau de jersey de coton (que je n’avais pas en stock). Au niveau du montage, il me semble que je n’ai pas appliqué la méthode présentée, qui laisse les marges de couture visibles. J’ai utilisé la méthode de montage des culottes.

Quelques point à améliorer sur le prochain maillot Maxime que je ferai :

  • J’ai fait une taille qui correspond à mes mensurations. Le maillot ne touchait pas la peau au niveau de la taille. J’ai repris sur les côtés au moins 2 cm. Je pense que pour le prochain, je ferai une taille S au niveau de la taille.
  • Ici, j’ai raccourci les bretelles d’au moins 5 cm (et je devrais peut être encore un peu les raccourcir, histoire de bien plaquer la poitrine), mais le mieux aurait été, je pense, de raccourcir la longueur du buste, de 4cm environ.
  • Même si la surjeteuse n’est pas obligatoire, je ferai probablement les coutures côté avec, pour une finition plus pro.
  • J’ajouterai aussi des boucles de réglage dans le bas du dos ( comme sur un autre maillot du commerce que j’ai)

Je vous laisse avec des photos en situation 😉


One thought on “Maillot Maxime”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *