Couture

Ma robe à bretelles croisées

Je continue avec mes cousettes de l’été. Il serait temps, ce n’est plus vraiment de saison ! Je ne sais plus comment c’est venu, mais on s’était dit avec Thalie Thalie et le Lapin d’Alice qu’on ferait cette robe toutes les trois.

robe-dos-croise-1

Il fallait ensuite trouver le tissu. Le choix du tissu déterminerait s’il s’agissait d’une robe habillée ou une robe de plage… J’avais acheté un chambray chez un chat sur un fil lors d’un salon. Ce serait parfait.

La robe est simple et j’avais décidé de limiter la corolle de la jupe et de supprimer la partie haute du dos. Et j’ai commencé l’assemblage, sans lire les explications …

robe-dos-croise-2

Et j’ai failli abandonner ! Ça tombait mal, ça baillait. Jusqu’à ce que je réalise sur je cousait le bas des bretelles aux coutures des côtés plutôt que sur les côtés eux mêmes ( vous me suivez ?). Ensuite, cela a été beaucoup mieux. Ma jupe était trop large derrière. J’ai donc ajouté un élastique et j’aime beaucoup le rendu. (Par contre sur l’envers, c’est pas terrible et je devrai revoir les pinces poitrine qui remontent trop haut !!).

 

robe-dos-croise-3

Ne pouvant pas/ ne voulant pas/ n’osant pas la porter sans soutif, je me suis fait un petit soutif sans bretelles en Néoprène avec un joli élastique pour cacher les vilaines agrafes. (Ceci dit, c’est bien avec un dos entièrement nu qu’elle est la plus joli.)

robe-dos-croise-4

J’ai imaginé un soutif sans bretelles pour lequel le dos serait un joli élastique que j’avais repéré à La Droguerie.

J’ai choisi de faire le soutif 127 du Burda de Mai 2011 en Néoprène noir, et sans les bretelles.

L’élastique repéré étant trop lâche, il n’aurait jamais pu permettre au soutif de rester en place. Il m’a fallu donc faire un dos avec agrafe. J’ai récupéré des agrafes d’un vieux soutif ( toujours cette poésie) pour les réutiliser.

robe-dos-croise-5

Comme j’avais viré les bretelles, j’ai ajouté des baleines rigilènes  sur les côtes et les baleines d’un soutif déjà sacrifié. La découpe du modèle ne permet pas tout à fait de poser des baleines, mais ça fait l’affaire.

Il est bourré d’imperfections, mais je suis contente de moi ! D’autant que j’aurai pu me contenter d’acheter un soutif en magasin et d’ajouter l’élastique. Mais ce n’est pas le genre de la maison et le défi du soutif me plaisait et me tentait depuis longtemps.

robe-dos-croise-6

Et en plus, après une journée entière, à porter mes loulous, etc… Je peux le dire, il tient super bien !

Maintenant, j’ai encore plus qu’avant envie de me faire un propre lingerie. Pour l’instant, l’obligation d’avoir des baleines me freine encore un peu.