Crochet

Je n’ai rien … à porter à mon bras !!

Ca faisait longtemps que je n’avais pas participé à un “j’ai rien à me mettre” !

A vrai dire, je n’ai participé qu’à un seul acte, le défi fleuri. Et j’ai trouvé que celui-ci, sur le thème des sacs, était une bonne occasion de terminer ce sac, ce fameux sac qui attendait d’être doublé depuis des lustres !!

je-nai-rien-a-porter-a-mon-bras-1

(Toute ressemblance avec un sac très connu n’est pas totalement fortuite)

je-nai-rien-a-porter-a-mon-bras-2

Je suis d’ailleurs restée dans les fleurs.

Il a une longue histoire ce sac :

Pour la partie crochet, c’était à la base un top Phildar, fait avec du Phil Crochet, toujours de chez Phildar, dans un coloris qui n’existe hélas plus.  Le top, je l’ai fait sans échantillon … Comme d’hab. Et d’habitude, ça se passe bien. Mais là, mon top loose, s’est révélé un peu trop serré. Plus trop motivée pour le refaire, j’en un donc fait un sac.

Les poignées sont encore plus vieilles, et je ne sais plus trop d’où je les tiens.

Quant à la doublure, elle vient d’une robe porte-feuille, transformée en top porte-feuille. Toute l’histoire est déjà racontée . Et donc il me restait du tissu !

je-nai-rien-a-porter-a-mon-bras-3

Pour un sac de rentrée, il ressemble beaucoup à un sac de printemps, mais après tout, je fais ce que je veux non ?!?!

je-nai-rien-a-porter-a-mon-bras-4

Les finitions ne sont pas à regarder de trop près… J’ai un peu fait la doublure à l’arrache cet après-midi.

Au fait, qui saura me dire dans quelle pièce de mon appart en travaux ces photos ont été prises ? (Jeu gratuit sans obligation d’achat et sans rien à gagner !)

Et je vous invite à aller faire un petit coucou à ma petite maman, qui après une longue absence, revient sur la blogosphère !

EDIT : Et c’est ma soeurette qui a gagné ! La photo a été prise dans les toilettes !!

Bla bla blaCouture

Mon Petit Sac de Mariage

Last but not least, pour parfaire ma tenue de mariage, il me fallait un sac. Et ça faisait un moment que les fermoirs type porte-monnaie me plaisaient.

Alors, à la braderie de Lille, j’ai profité d’une Droguerie presque vide, pour acheter le fermoir. J’ai ensuite fait l’acquisition de “feuilles” de feutrine noire (au rayon mercerie du Printemps Nation, où j’achète toujours ma laine). Et avec un reste de doublure de ma robe, voilà le résultat :

Ce fut assez rapide à faire. Ceci dit, c’était vraiment minuscule, et je ne me vois pas avoir un si petit sac dans la vie de tous les jours !