Robe Arum #1

J’avais hâte, comme à chaque fois, que les derniers patrons Deer and Doe sortent (comme maintenant que Eléonore a dévoilé une photo du prochain patron, photo sur laquelle on ne voit rien 😉 ).

arum1-3

La robe Cardamone ne m’a pas plu plus que ça. J’aime beaucoup la jupe fumeterre, mais pas compatible avec mon 1,63m (ou alors il faut être très très fine ce qui n’est pas mon cas). Mais alors la robe Arum !!! je l’ai tout de suite adorée. Un peu loose devant et découpe princesse au dos ! Juste superbe. Et je l’ai gardée dans un coin de ma tête.

arum1-2

Et j’ai découvert le marché de Bourg la Reine et son petit vendeur de tissu. Un pote du fameux Will de Jolies Bobines. J’y ai acheté du crêpe (déjà transformé en blouse Cézembre), un voile de coton texturé (pour une Brune a priori) et du lainage pour une Arum. J’ai hésité, car c’est un lainage très chaud. J’ai posé la question : Le vendeur me disait que c’était plutôt pour un manteau. Une cliente disait elle, que ça irait très bien pour une robe. Et puis je me suis dit qu’après tout, ce ne serait pas plus chaud qu’un pull.

arum1-1

Pendant que je cousais cette robe, j’ai quand même continué à avoir des doutes. Mains maintenant qu’elle est faite, je n’en ai plus aucun. Je l’adore.

arum1-4

Côté modifs, j’ai repris les découpes princesses de 4 cm  (8 cm en tout) sur toute la longueur, en y allant progressivement depuis l’encolure, pour ne pas avoir à la modifier. Elle est plus ajustée comme ça et je préfère. J’ai fait une 40. J’aurais peut être dur faire une 38 ou plutôt une 38,5 (deuxième fois d’affilée que je le dis, voire même troisième. Faudrait que je le fasse !!!).

arum1-5

un petit zoom sur mon tissu

Il y aura très probablement une autre version, pour le printemps !

Ma robe à bretelles croisées

Je continue avec mes cousettes de l’été. Il serait temps, ce n’est plus vraiment de saison ! Je ne sais plus comment c’est venu, mais on s’était dit avec Thalie Thalie et le Lapin d’Alice qu’on ferait cette robe toutes les trois.

robe-dos-croise-1

Il fallait ensuite trouver le tissu. Le choix du tissu déterminerait s’il s’agissait d’une robe habillée ou une robe de plage… J’avais acheté un chambray chez un chat sur un fil lors d’un salon. Ce serait parfait.

La robe est simple et j’avais décidé de limiter la corolle de la jupe et de supprimer la partie haute du dos. Et j’ai commencé l’assemblage, sans lire les explications …

robe-dos-croise-2

Et j’ai failli abandonner ! Ça tombait mal, ça baillait. Jusqu’à ce que je réalise sur je cousait le bas des bretelles aux coutures des côtés plutôt que sur les côtés eux mêmes ( vous me suivez ?). Ensuite, cela a été beaucoup mieux. Ma jupe était trop large derrière. J’ai donc ajouté un élastique et j’aime beaucoup le rendu. (Par contre sur l’envers, c’est pas terrible et je devrai revoir les pinces poitrine qui remontent trop haut !!).

 

robe-dos-croise-3

Ne pouvant pas/ ne voulant pas/ n’osant pas la porter sans soutif, je me suis fait un petit soutif sans bretelles en Néoprène avec un joli élastique pour cacher les vilaines agrafes. (Ceci dit, c’est bien avec un dos entièrement nu qu’elle est la plus joli.)

robe-dos-croise-4

J’ai imaginé un soutif sans bretelles pour lequel le dos serait un joli élastique que j’avais repéré à La Droguerie.

J’ai choisi de faire le soutif 127 du Burda de Mai 2011 en Néoprène noir, et sans les bretelles.

L’élastique repéré étant trop lâche, il n’aurait jamais pu permettre au soutif de rester en place. Il m’a fallu donc faire un dos avec agrafe. J’ai récupéré des agrafes d’un vieux soutif ( toujours cette poésie) pour les réutiliser.

robe-dos-croise-5

Comme j’avais viré les bretelles, j’ai ajouté des baleines rigilènes  sur les côtes et les baleines d’un soutif déjà sacrifié. La découpe du modèle ne permet pas tout à fait de poser des baleines, mais ça fait l’affaire.

Il est bourré d’imperfections, mais je suis contente de moi ! D’autant que j’aurai pu me contenter d’acheter un soutif en magasin et d’ajouter l’élastique. Mais ce n’est pas le genre de la maison et le défi du soutif me plaisait et me tentait depuis longtemps.

robe-dos-croise-6

Et en plus, après une journée entière, à porter mes loulous, etc… Je peux le dire, il tient super bien !

Maintenant, j’ai encore plus qu’avant envie de me faire un propre lingerie. Pour l’instant, l’obligation d’avoir des baleines me freine encore un peu.










Cami Dress

En juillet dernier nous étions invités à un mariage pour lequel il y avait un dress code : Vintage !!!

cami-dress-2Je n’y ai pas trop réfléchi, et puis tout à coup l’idée est venue toute seule : ce serait une Cami Dress de Pauline Alice avec ce coton texturé corail que j’avais depuis quelques temps déjà (acheté chez Lener Corder à Hazerouck et avec lequel je ne savais pas quoi faire).

cami-dress-1J’ai fait une taille 40 (ce qui correspond à mon tour de poitrine), mais j’aurais pu faire une taille 38. J’ai enlevé 6 cm aux emmanchures sous les bras (soit 12 cm en tout !). Je n’ai pas mis de manches et c’est peut être pour cela que c’était trop large.
cami-dress-3Il faudrait que je la reprenne pour remonter la taille d’1 ou 2 cm, et retailler les emmanchures (j’en profiterai pour poser un biais, ce qui fera de plus jolies finitions.)
cami-dress-4

Moneta

Et voilà Moneta de Colette Pattern….

moneta-1Moneta, je la trouvais vraiment très jolie sur les autres, mais pas mon style…

Et puis il y a eu ce tissu en maille, acheté avec ma Maman, chez Tissus au mètre à Aire-sur-la-Lys. J’ai hésité entre une robe Plantain, la version empire avec jupe froncée et la Moneta. Doutant fortement que le côté taille empire (et donc très haute) ne me mette en valeur, j’ai penché pour la Moneta.

moneta-2

J’ai fait 2 modifications : le dos et la taille.

Pour le dos, j’ai voulu creuser un arrondi. Et j’ai recreusé et j’ai recreusé … J’ai coupé une bande d’encolure, à poser tout autour… Heureusement Le Papillon était là pour m’aider ! Et oui, dans de la maille, il ne faut pas faire une bande d’encolure de la longueur de l’encolure (sinon ça baille), mais faire une bande qui fait 75% de l’encolure. Merci Emilie !!

moneta-3

Qui a dit que dans le Nord il faisait moche ?

Pour la taille, j’ai acheté de l’élastique transparent, et je l’ai cousu. Oui mais je ne l’ai pas tendu de manière uniforme. C’était super moche. Comme j’avais des doutes sur les fronces, j’ai décidé de raboter les centimètres de fronces à la taille, tout en gardant la même ampleur en bas.

Je n’étais pas convaincue au début. Pas trop mon style en fait cette robe… Pourtant, sur IG, tout le monde la trouvait très jolie, et l’homme aussi !!!!

moneta-4

Il fait juste froid !

Finalement, avec une paire de motardes c’est parfait. J’aime aussi beaucoup la porter avec mon Il Grande Favorito, que je devrais bientôt présenter. Enfin, j’espère !

Robe Ken

Voilà la dernière robe de mon voyage en Tunisie l’été dernier. Elle est inspirée par une robe que j’avais repérée sur Pinterest.

robe-ken-3

Je suis partie d’un patron Burda, mais je ne sais plus lequel (c’est ça d’attendre des mois et des mois avant de poster ses photos). D’autant que c’était juste pour l’encolure et les emmanchures de la robe.

robe-ken-1

 

Comme les trois robes précédentes, ces photos ont été prise 2,5 mois après mon accouchement. Autant vous dire que ma silhouette a pas mal changé depuis et que cette robe n’est plus mettable en l’état, à moins de vouloir me déguiser en sac à patate rose. J’ai une petite idée de ce que je pourrais en faire. Mais ma todo list est déjà tellement longue, que je préfère pas révéler mes plans maintenant ;-).

robe-ken-2 Désolée pour la robe chiffonnée !

Robe Manouba

Voici une robe issue du Burda de juin 2013.
Je l’ai réalisée en crêpe noir, acheté chez Ma Petite Mercerie.
robe-manouba-1 Comme pour ma Sundress de Salme, ce corps post-babybump, je n’ai pas réussi à l’apprivoiser…J’ai fait une taille 40, que j’ai retouchée plusieurs fois (pourtant ce n’est qu’une taille au-dessus de ma taille habituelle). J’aurais encore pu le faire, car dans les 2 semaines entre le moment où je l’ai réalisée et le moment où je l’ai portée, j’ai encore perdu quelques centimètres …
De plus, normalement, il doit y avoir un zip sur le côté, mais je ne l’ai pas posé.
robe-manouba-2 Je l’ai aussi raccourcie et je pense que j’aurais encore pu enlever quelques centimètres, pour la passer au-dessus du genou…
robe-manouba-3 Autant vous dire que maintenant, cette robe est trop grande et je n’ai pas très envie de la rependre, encore … Elle aura peut être une autre vie en petite blouse, ou autre.
robe-manouba-4

Robe Hammamet

Ce tissu, celui de gauche a été un coup de coeur, quand je suis allée sur le marché de Nogent. Un jersey fin de chez Paul&Joe (dixit Will).

robe-hammamet-1

Photo de mon butin de NogentJ’hésitais à le prendre. Faut dire qu’il faut l’assumer ce tissu flashy ! Et puis j’ai pensé aux vacances, et à une robe pour camoufler mon corps post-baby-bump au bord de la piscine ou à la plage.

Désolée pour les photos, pas eu le temps ni l’occasion d’en faire de jolies !

robe-hammamet-2Photo pourrie prise à la maison

Le patron, vient d’un vieuuuuuux Burda : juin 2009 ! Mais j’ai toujours aimé ce qui met le dos en valeur (j’ai d’ailleurs un tableau Pinterest rien que pour ça) et donc je l’ai gardé en tête !

robe-hammamet-3

Photo pourrie de face prise en vacances avé le maillot de bain dessous

robe-hammamet-4

Photo pourrie de dos prise en vacances avé le mailot de bain dessous

Sur la longueur, je me suis faite un peu avoir, car ma première version était un peu longue. J’ai donc coupé… mais je n’avais pas pensé à l’élasticité du tissu et à son poids … J’ai coupé 10cm et la robe est remontée de 15 cm… L’homme ne trouve pas ça trop court (il ne trouve jamais que c’est trop court), et je me dis qu’avec quelques cm de circonférence en moins l’année prochaine (les kilos de grossesse, 9 mois pour les prendre, 9 mois pour les perdre), ça ira mieux !

Si le tissu vous plaît, je mettrais bientôt ce qui me reste en vente sur le vide-atelier.

Sundress de chez Salme

 

La Sundress de Salme …

Elle était dans ma liste des robes compatibles avec l’allaitement, avec son boutonnage.

Au début, j’avais prévue de la faire avec une jolie viscose multicolore, et puis je me suis dit que j’allais faire autre chose avec ce tissu.

Ensuite, j’ai vu ces deux tissus dans mon stock, et je me suis dit que j’allais faire les bretelles, le col et la jupe en bleu marine, et le bustier en orange.

Puis j’ai à nouveau changé d’avis, en voulant faire toute la robe en orange avec des boutons bleus marines… que je n’ai pas trouvé (je n’ai pas vraiment cherché !) Et pour lesquels je n’ai finalement pas fait de boutonnière, parce que … flemme ! (et sans fait exprès, je me retrouve avec les mêmes couleurs que celle de Sandra, qu’elle a modifiée pour copier une robe Sessun. Une belle réussite !)

Et voilà le résultat !sundress-de-salme-1

 

C’est la première d’une série de robes râtées faites cet été. Et oui, ce corps post baby-bump, je ne le connais pas trop, et je me suis loupée.

Pour la Sundress, pour être sûre que “tout” passe, aussi bien en haut qu’en bas, (merci le stockage pendant la grossesse), j’ai fait une 42 (habituellement, j’aurais fait une 38 avec un élargissement en 40 au niveau de la poitrine)… Sauf que de carrure, il me fallait toujours un 38. Les bretelles sont donc trop écartées, et le col s’affaisse sur le milieu (j’ai essayé de bien le positionner sur la photo).

Pas trop eu le temps de faire une vraie séance photo (d’où les grosses bretelles toutes moches du soutif d’allaitement). Vous voyez donc mes photos de vacances à Port El Kantaoui, devant le plus gros voilier du port, qui porte le doux nom de Charlotte (héhé !).

sundress-de-salme-2Peut-être que l’année prochaine, j’aurai le courage de reprendre le bustier … On verra…

Bon et sinon, j’avais lancé la catégorie instantanés pour faire vivre un peu le blog… Bah oui, avec l’arrivée d’Instagram dans ma vie (oh comment elle parle), je délaisse le blog. J’ai voulu faire ici des rétrospective, mais même ça, je ne prends pas le temps. Quand mes enfants auront quitté la maison, peut-être que je recommencerai …

Robe drapée

Elle était terminée à la fin de hiver dernier. Enfin presque. Il manquait les ourlets à faire. Autant dire qu’avec les premiers rayons de soleil, j’ai eu la flemme…

Je l’ai donc terminée cet automne et je l’ai pas mal portée !

robe-drapee-1

C’est la robe 118 du Burda d’octobre 2012, déjà beaucoup vue je crois.

robe-drapee-2

J’ai légèrement descendu les fronces, car là où elles étaient places, elle ne m’avantageaient pas du tout !!

robe-drapee-3

Parfaite pour le boulot !

Édit: le tissu, c’est de la fine flanelle bleue marine de chez Cousette