Couture

Jupe de grossesse pour les vacances

Pour les vacances car un peu courte quand même. Déjà que j’ai un décolleté qui ne me met pas toujours très à l’aise !

img_5774

img_5776

Photos prises dans la forêt du Pignada à Anglet

C’est une jupe toute simple : assemblage de différents rectangles de tissus froncés, et taille élastiquée avec des smocks.

img_5791

img_5778

Les smocks sont, je trouve, parfaits pour faire la ceinture d’un vêtement de grossesse, car ils ne serrent pas trop. Par contre, quand je voudrais remettre la jupe sans gros bidou, faudra mettre un véritable élastique, au risque de me retrouvée avec la jupe sur les chevilles !!

le tissu est le même que pour la ceinture de grossesse : du liberty Pepper de chez l’Atelier Lener-Cordier à Hazebrouck. Il me reste encore 2 m pour me faire une chemise façon Kooples pour cet hiver ! yeah !


BijouxCouture

Working Girl

Il était une fois une petite jupe noire, droite, en jean, avec un empiècement derrière, sympa et passe-partout.

Oui, mais voilà, cette jupe n’était plus vraiment droite (faute à quelques kilos en moins et au tissu qui se détend) et plus vraiment noire… Il fallait faire quelque chose.

Aux grands maux les grands remèdes : j’ai décousu. Oh pas tout !, mais presque, pour la reprendre sur les côtés et enlever les doubles surpiqûres orange.

Puis j’ai recousu, un peu plus serrée, et refait des doubles surpiqûres, noires cette fois.

Et après, j’ai remplacé les deux énormes boutons pressions que j’avais, pour 3 plus petits en métal, et j’ai cousu des boutons au-dessus, qui ne servent à rien, pour faire semblant.

Enfin direction le BHV, pour acheter de la teinture noire (Oui, parce que dans les petits Monoprix de quartier, on n’en trouve pas). Un petit tour dans le tambour, et voilà :

Les photos ont été éclaircies, pour qu’on puisse voir la jupe.

Du coup, elles sont un peu pouraves, je suis d’accord …

C’était ma tenue working girl de vendredi. Avec ma chemise de working girl Comptoir, et mes toutes nouvelles bottes Pablo (quoi, encore des bottes ???, quoi encore des chaussures ???).

Et un petit zoom sur les sus-nommés boutons, provenant de Ch’ti bouton (une vente à domicile datant de … pfiouuuuu)

Et un autre petit zoom, sur mes boucles d’oreilles. Elles sont home made, mais honteusement copiées sur celles de la Poule.

Sinon, enfer et damnation !! Mon tricot en cours… Et bah, après avoir fini l’arrière, j’ai fait le devant. En voulant faire les diminutions de l’encolure, je me suis rendue compte que j’avais monté 14 mailles de trop … Celles qui savent ce que je suis en train de tricoter, commenceront par ce foutre de moi, je les connais. Mais j’espère qu’elles compatirons aussi un peu ! Les autres, suite au prochain épisode !

EDIT de la pause déjeuner : ça y est, le premier catalogue Phildar Printemps est arrivé !